//

L'identification des composantes du milieu :
une nouvelle terminologie scientifique...

Pour qu'ils soient encore plus efficaces, les diagnostics de terrain ont donné lieu à une terminologie scientifique unique, spécialement conçue pour l'étude intégrée du milieu et du paysage. Les termes du vocabulaire proposé sont en nombre limité mais ils ont la faculté de se combiner les uns avec les autres afin d'exprimer (d'une manière toujours très concise) les nombreux "cas particuliers" et les diverses "formes de transition" que l'on rencontre dans la nature...

Conçue dès 1977 par une équipe regroupant biologistes, géomorphologues, pédologues... cette terminologie destinée à l'étude des milieux tropicaux se voulait alors "transdisciplinaire". Par la suite, elle a été surtout appliquée par des équipes de géographes et elle est devenue indissociable des progrès de la "science du paysage" elle-même : on imagine mal en effet, quels que soient les efforts demandés, que cette nouvelle discipline scientifique puisse se développer sans un langage propre, spécifique, aussi spécialisé que celui des sciences expérimentales les plus performantes.

Cette terminologie été publiés à plusieurs reprises, pour différents publics, mais, grâce à la photographie, Internet offre la possibilité de montrer au lecteur de ces lignes quelques unes des difficultés qu'il fallait résoudre sur le terrain...

 

Cette terminologie sera présentée en faisant référence à quatre "instances méthodologiques" : comment fonctionne-t-elle du point de vue (1) des idées et de la formation des concepts, (2) de l'application des théories et de la modélisation, (3) de l'analyse sur le terrain et de l'expression des résultats et (4) de l'utilisation des techniques actuelles (informatiques notamment) ?

Inspiré de : Paul de Bruyne, Jacques Herman et Marc de Schoutheete (1974) : Dynamique de la recherche en sciences sociales. PUF, coll. SUP Le sociologue n°39, Paris, 240 p.

L'exposé a été prévu pour une lecture en continu, mais l'on pourra aussi se rendre directement aux différents points de méthode abordé dans ces pages sur un nouveau langage pour l'étude des paysages...


La rupture avec le sens commun...
La rupture avec les sciences du milieu...
Une nouvelle organisation du savoir...
La règle du "partage sémantique"...
La règle de la "combinatoire lexicale"...
Un langage - moyen d'analyse...
Un langage - moyen d'expression...
"Complétude" et "non-contradiction"...
Des "modèles verbaux"...
Un système de codification...
Le traitement informatique...
...L'autonomie de la recherche sur les paysages


(d'après J-F. Richard, 1998)


Suite...


Pour ceux qui sont entrés par une porte dérobée : | Accueil |
Logiciels non compatibles avec Netscape : | Introduction | Études | Méthodes | Nouveau | Plus...